Appelez-nous au 04 73 35 25 26 ou écrivez-nous : alf@fit-formation.net

La clé à mots - lettres

La Clé à mots - lettres est une association de Cusset proposant à toute personne en difficulté face à la lecture ou l’écriture un apprentissage et une approche du langage écrit dans toutes ses dimensions fonctionnelles.

Entretien réalisé avec Mme Alyx Watine, Présidente de l’association « La clé à mots - lettres »

[(Quand est née votre association ?)] L’association est née en 2003 au sein du centre social La Passerelle à Cusset.

Notre but était d’inclure lecture et écriture comme des activités au milieu d’autres, mieux, comme un véritable langage.

Le travail partenarial avec le centre social était donc important. Proposer des ateliers complémentaires d’apprentissage du français venait enrichir cette dynamique socioculturelle en proposant une pratique vivante de la langue dans des scènes de la vie quotidienne.

[(Qui sont vos intervenants ?)] Orthophoniste de profession, formatrice pour adultes dans des domaines variés, et coordinatrice pédagogique de l’association, j’interviens actuellement avec 6 bénévoles ayant accepté de suivre une formation pour bénévoles que nous donnions à l’université indépendante de Vichy mais aussi en interne.

Ce temps d’observation et de formation est un préalable indispensable avant toute intervention avec les personnes.

Faire de la lecture et de l’écriture un véritable langage, savoir observer et développer les aptitudes et les stratégies cognitives appropriées, apprendre une nouvelle langue orale à des personnes peu ou pas scolarisées sont des missions qui ne souffrent pas l’a peu près.

La qualité relationnelle est primordiale : savoir se situer dans son rôle tout en permettant une relation très conviviale qui met en confiance, partir de la réalité des personnes sans aller dans l’intime, instaurer une relation de partenariat plus que de maître-élève… le rôle d’intervenant-bénévole n’est pas si simple qu’il n’y parait.

Une fois par semaine, un acteur professionnel d’une troupe de théâtre anime l’atelier « sketch », un atelier de jeux de rôles mettant en scène le quotidien de « monsieur et madame tout le monde ».

Ce professionnel travaille en étroite relation avec le reste de l’équipe. Sa mission et de développer le langage mais aussi la structuration espace-temps, la qualité relationnelle des personnes … il y a de nombreux effets induits par ces mises en situation.

[(Quel public accueillez-vous ?)]

Toute personne ayant un besoin d’apprentissage du français pour faciliter leur autonomie dans la vie de tous les jours mais aussi pour qui la langue est un prétexte aux rencontres…

Un entretien est réalisé individuellement avec chaque personne pour définir ses objectifs et motivations.

25 participants sont actuellement inscrits sur notre action ; hommes et femmes participent ensemble aux ateliers - avec une proportion plus importante de femmes.

[(Comment sont organisés vos ateliers ?)]

Il y a 7 ateliers organisés autour d’objectifs et de pédagogies différenciés et adaptés aux besoins individuels des participants.

Chaque participant se voit remettre un emploi du temps personnalisé qu’il s’engage à respecter.

*Le regard de la plate-forme ALF Auvergne qui a participé à 2 ateliers du jeudi : l’atelier « sketch » et l’atelier « renforcer l’oral et la lecture »

  • Atelier « sketch » (jeudi matin)

8 participants étaient présents sur l’atelier animé par Hervé, comédien d’une troupe de théâtre…

La séance débute par une séance d’échauffement collectif, chacun se « dégourdit » les jambes et les bras, investit l’espace, se regarde, s’appréhende …

Après cette petite « mise en jambe », Hervé propose une thématique : jouer la contestation. Les apprenants inventent la situation. Ils ont choisi de se mettre dans la peau d’un client mécontent qui vient de recevoir une facture très « salée » d’électricité et qui va demander des explications à l’agent du service client.

Les scénarios se travaillent en petits groupes au gré de l’imagination de chacun.

Ensuite, c’est le moment de la restitution devant le reste du groupe. Chacun investit son rôle – celui du client, de l’agent - avec sérieux en utilisant ses propres mots, sa propre expérience, ses propres représentations…

Alyx Watine : « Avec cet atelier, on ose parler le français, on argumente, on s’expose aussi… »

Les participants jouent chaque semaine une situation du quotidien, la scénarise, la font vivre comme « dans la vraie vie ». Parce que derrière cette mise en scène, il est bien question pour les personnes de développer leurs compétences sociales et linguistiques : Passer le pas d’une administration, expliciter un problème, savoir se renseigner, mieux appréhender les codes sociaux (par le langage, la gestuelle, l’attitude), savoir exprimer ses émotions, négocier et oser devenir un acteur autonome de sa vie.

  • Atelier « Renforcer l’oral et la lecture » (jeudi après-midi)

Cet atelier est directement connecté avec l’atelier « sketch » puisqu’ une bénévole va synthétiser et retranscrire les scénettes jouées par les apprenants le matin pour en faire un texte sur lequel le groupe de lecture pourra travailler.

Deux bénévoles animent l’activité : on lit ensemble à haute voix, on travaille sur la mélodie du texte et sur sa compréhension globale. Le texte est prétexte à l’étude des sons, des mots nouveaux, des points de grammaire.

L’exercice se conclut par l’activité « les phrases découpées » ; on travaille sur la capacité du participant à reconstituer du sens à partir de phrases mélangées, à s’approprier un récit pour pouvoir le réinvestir et l’adapter dans différents contextes de la vie quotidienne.

Chacun met en projet son travail de la semaine en choisissant parmi des listes de vocabulaire ayant un rapport avec le texte ce qu’il décide d’apprendre.

[(Un petit mot sur l’atelier informatique ?)]

L’atelier informatique offre des activités très variées : travail purement analytique, entrainement des aptitudes cognitives, travail sur la mémoire, les associations d’idées, la perception visuelle, auditive, mise en situation de vie quotidienne, compréhension de lecture etc …

Nous travaillons sur des outils utilisés par des professionnels de l’orthophonie.

Le but est que l’apprenant utilise toutes les stratégies d’apprentissage à sa disposition.

[(Pour conclure, quelles perspectives envisagées pour vos actions ?)]

Nous voulons continuer à faire vivre ces activités qui correspondent à un besoin fort des habitants : intégration dans la vie sociale, acquisition d’un nouveau langage qui touche à l’identité même, ou simplement « vieux rêve d’école » chez certains apprenants. Pour ce faire, nous recherchons des bénévoles ou des prestataires pour l’année 2013 motivés et formés ou acceptant d’être formés aux méthodologies d’apprentissage du français pour les publics étrangers. Chacun peut agir au sein de l’équipe en fonction de ses aptitudes et de ses goûts.

[/Merci à toute l’équipe/]

[(SI VOUS SOUHAITEZ OBTENIR DES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES SUR CETTE ACTION OU SI VOUS ETES INTERESSE(E) POUR INTERVENIR, veuillez contacter :)]

[|Mme Alyx WATINE

La clé à mots-lettres

Centre social la Passerelle, rue Pierre Boubet 03300 CUSSET

Tel : 04 70 97 00 81

alyx.watine@orange.fr|]