Appelez-nous au 04 73 35 25 26 ou écrivez-nous : alf@fit-formation.net

Réforme du contrôle de la connaissance de la langue française par les candidats à la nationalité

Par décret du 11 octobre 2011, Les candidats à la nationalité française devront apporter la justification de leur compétence linguistique.

Cette réforme des procédures de naturalisation est entrée en vigueur à compter du 01 janvier 2012 et renforce le contrôle de maîtrise de la langue française.

Les personnes étrangères auront l’obligation de justifier d’un niveau de langue à l’oral correspondant au niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe (CECR) lors de leur demande d’accès à la nationalité française.

Les candidats devront ainsi prouver qu’ils parlent couramment la langue française, qu’ils sont aptes à "écouter", "prendre part à une conversation", "s’exprimer oralement en continu".

Ils devront par ailleurs apporter la preuve de leur niveau de langue par un diplôme français de niveau supérieur ou égal au brevet des collèges, délivré en France ou à l’étranger ou le diplôme d’études en langue française (DELF) de niveau B1.

Le cas échéant, ils devront obtenir l’attestation officielle de résultats au test spécifique "Test de connaissances du Français (TCF) pour l’accès à la nationalité française"

[(Pour en savoir plus, consulter :)]